Archives du mot-clef Autun (Saône-et-Loire)

Mendelssohn à Autun : une franche réussite hospitalière

Posté le par dans Ca presse

Reportage de Jean-François Cullafroz-Dalla Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272, correspondant du Courrier (quotidien à Genève)

Dimanche 15 septembre 2019, la rénovation de la cathédrale d’Autun a été dignement célébré avec un concert consacré à Félix-Mendelssohn Bartholdy. Les musiciens et chanteurs de la Maîtrise de la cathédrale, du chœur et de l’orchestre des Hospices civils de Lyon et des membres de l’ensemble vocal de l’école de musique Vincent d’Indy de Toussieu (Rhône). Échos sonores et entretiens avec la soliste Camille Allérat et deux chanteurs, qui ont fait leurs armes …

Lire la suite

Le vélo-rail (1) : Entre Cordesse et Manlay, une solution pour l’avenir climatique !

Posté le par dans Coup de coeur

Reportage de Jean-François Cullafroz-Dalla Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Une ligne de chemin de fer, ouverte en 1863, traverse le Morvan entre Avallon et Autun. En 2011, la SNCF a arrêté la desserte voyageurs, et quelques années plus tard le trafic marchandises, notamment de bois de feuillus. Après s’être battu contre la fermeture, des amoureux du rail, (comme l’Autunois Olivier Curie), ont redonné vie à une petite partie de ce parcours avec la proposition de vélorail, sur la douzaine de kilomètres entre la gare de Cordesse-Igornay (Saône-et-Loire) et de Manlay en Côte …

Lire la suite

OHCL : concert réussi autour de Mendelssohn à Caluire (Rhône)

Posté le par dans Coup de coeur

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Les Psaumes de Félix Mendelssohn-Bartholdy étaient à l’honneur dimanche 23 juin 2019 à la paroisse Notre-Dame des Lumières à Caluire. Le chef du Chœur et l’Orchestre des Hospices civils de Lyon (OHCL) était à l’origine de cet événement culturel qui a réuni pas moins de 300 spectateurs-trices dans le cadre de l’église Sainte-Bernadette de Caluire (Rhône).

Une année de labeur…

Voilà plus d’un an que les partitions étaient sur le métier et le public n’a pas été déçu du résultat préparé par les chef.fe.s de chœur …

Lire la suite

23 juin : Mendelssohn dans ses psaumes à Caluire (Rhône)

Posté le par dans Coup de coeur

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Après la Fête de la musique et avant les Nuits de Fourvière, les notes ne connaissent pas de frontières, ni de temps ni de lieux. A l’instar du Chœur et de l’Orchestre des Hospices civils de Lyon (OHCL) qui retrouveront Caluire (Rhône) et son église Sainte-Bernadette pour un concert de plus de cent musiciens et choristes. Échos des œuvres interprétées et entretiens avec des artistes.

En juin 2017, avec Carmina Burana, l’OHCL présentait un travail …

Lire la suite

Autun : des gargouilles pour conter la ville

Posté le par dans Coup de pouce

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

La nuit de la gargouille est un des spectacles proposés durant l’été à Autun (Saône-et-Loire) en parallèle de l’inépuisable son et lumière Augustodunum. Durant huit soirées, entre le 16 juillet et le 6 août, cette fresque théâtrale s’est déployé entre la ville basse, vieille cité gallo-romaine, et la ville haute, dévolue aux communautés religieuses et site de la cathédrale St Lazare. C’est entre ces deux lieux géographiques et avec ces repères historiques que se déroule l’histoire que racontaient deux gargouilles de la cathédrale St Lazare.

Lire la suite

Carmina Burana à Autun : sur les rails en vue du 20 mai

Citation

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Le 20 mai 2017, le parc des expositions L'Eduen à Autun (Saône-et-Loire) accueillera la cantate Carmina Burana. Plus de 300 interprètes sont attendues ainsi qu'un millier de spectateurs (© Pierre Nouvelle).

Le 20 mai 2017, le parc des expositions L’Eduen à Autun (Saône-et-Loire) accueillera la cantate Carmina Burana. Plus de 300 interprètes sont attendues ainsi qu’un millier de spectateurs (© Pierre Nouvelle).

La cantate Carmina Burana sera donnée samedi 20 mai à Autun au Parc des expositions de l’Eduen. Un millier de spectateurs est attendu pour un concert qui associera musique, chant et danse moderne et classique. On doit ce spectacle à Vincent Thomas, le nouveau directeur du Conservatoire de la Communauté de communes du Grand Autunois-Morvan.

Près de 200 choristes enfants et adultes venus de Sâone-et-Loire, de la Nièvre et de Lton se retrouveront autour de Carmina Burana (© Pierre Nouvelle).

Près de 200 choristes enfants et adultes venus de Sâone-et-Loire, de la Nièvre et de Lyon se retrouveront autour de Carmina Burana (© Pierre Nouvelle).

Le tremplin du Centre Marcle Corneloup-Maison du Beuvray

Pour monter cette œuvre du compositeur allemand Carl Orff, les Chœurs du Morvan se sont mis au travail en janvier 2017 à raison d’un week-end par mois. De leur côté, le chœur et l’orchestre des Hospices civils de Lyon sont sur le pont depuis septembre 2016, lors de leurs répétitions hebdomadaires, sous la houlette de Vincent Thomas, leur chef.

Samedi et dimanche 22 et 23 avril, tous les choristes se sont retrouvés pour une ultime répétition entre la Maison du Beuvray-Centre culturel Marcel Corneloup à St Léger-sous-Beuvray et salle de l’Hexagone à Autun.

Le pianiste virtuose Charles Slusznis accompagne les Choeurs du Morvan depuis cinq ans. Il livre son sentiment sur cette œuvre et son interprétation pour le moins atypiques.

 

Qui n’a pas entendu O Fortuna, l’ouverture de la cantate Carmina Burana, sans connaître le reste de l’œuvre et son auteur : Carl Orff. Pourtant, près de vingt-cinq parties se succèdent pour donner la tonalité d’une œuvre qui évoque la roue des saisons, le cours de la vie avec un attrait particulier pour la nature et la jouissance que procure les sens.

l'exaltation de la ature et la jouissance des sens au coeur de cette ouevre profane de carl Orff (© Pierre Nouvelle).

L’exaltation de la nature et la jouissance des corps au cœur de cette œuvre profane de Carl Orff (© Pierre Nouvelle).

Ainsi, Blanziflor et Helena, avant-dernier passage de la cantate, est le prélude à une reprise de O Fortuna, le morceau qui encadre l’interprétation. Extrait de la dernière répétition autunoise où se sont mêlées les voix des choristes bourguignons, nivernais et lyonnais.

Des choristes enthousiastes prêts à tout donner

Sous la direction de Vincent Thomas, chef de choeur et chef d'orchestyre, et accompagnés pat le pianiste virtuose Charles Slusznis, les 22 et 23 avril, ils ot mis la dernière main à l'interprétation de Carmina Burana (© Pierre Nouvelle).

Sous la direction de Vincent Thomas, chef de chœur et chef d’orchestre, et accompagnés pat le pianiste virtuose Charles Slusznis, les 22 et 23 avril, ils ont mis la dernière main à l’interprétation de Carmina Burana (© Pierre Nouvelle).

Françoise Caillou participe depuis sept ans aux Chœurs du Morvan. Elle situe le concert proposé en 2017 par ceux des années précédentes qui étaient de nature plus classique. le grand public connait le premier morceau O Fortuna, mais il aura beaucoup à découvrir avec une description de la vie et de l’âme humaines.

Manifestement, cette œuvre a tout pour séduire près de 200 choristes qui en seront les interprètes, accompagnés par un orchestre symphonique de près de cent participants, musiciens de l’Orchestre des Hospices civils de Lyon et du Conservatoire d’Autun.

Entretien réalisé en plein vent avec une ténorette émérite !

Un spectacle aux multiples facettes

Bien sûr, Carmina Burana est un parcours dans le déroulement d’une année, avec sa période hivernale, son printemps qui pointe le bout nez avec les perce-neige, les primevères qui témoignent du changement de saison, puis l’éclosion des boutons de rose, comme autant d’attraits, avant que la roue de la fortune ne referme le cycle.

Pour évoquer ce perpétuel recommencement naturel, mais aussi ce cheminement amoureux des premières approches au débordement des sens, la musique occupera la première place, jaillie des instruments comme des voix. Et les corps, mis en mouvement par une école de danse classique et un groupe hip-hop, viendront appuyer ce ballet des notes et des ondulations corporelles.

« Le temps est joyeux, ô vierges, réjouissez-vous avec de jeunes hommes »,  chante la soliste, et le chœur répond par l’expression d’un désir ardent : « Je fleuris entièrement de mon tout premier amour…Un nouvel amour dont je meure ». Tempus est iocoundum est une des parties vibrantes de la Cour d’amour.

Carmina Burana sera donnée à deux reprises. A Autun,  au Parc des expositions  l’Eduen samedi 20 mai à 20h30. Entrée : 10 €. Puis, une seconde représentation aura lieu en région lyonnaise à Caluire (Rhône) en l’église Ste Bernadette, samedi 17 juin à 20h30. Entrée : 15 €.

Autun aura la primeur du concert Carmina Burana. Un évènement dans la pysage bourguignon où cette sera jouée pour la deuxième fois en dix ans (© Pierre Nouvelle).

Autun aura la primeur du concert Carmina Burana. Un évènement dans la paysage bourguignon où cette sera jouée pour la deuxième fois en dix ans (© Pierre Nouvelle).

 

Carmina Burana à Autun le 20 mai : des interprètes bourguignons et lyonnais en piste

Posté le par dans Coup de coeur

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste professionnel honoraire carte de presse 49272

Les Chœurs du Morvan étaient réunis les 25 et 26 mars 2017 à la Maison du Beuvray- Centre culturel Marcel Corneloup de St Léger-sous-Beuvray. C’était le second week-end de répétition pour cet ensemble qui compte cette année plus de 100 choristes. L’œuvre que leur a proposé d’interpréter Vincent Thomas sera donnée une première fois à Autun, dans la salle de l’Eduen samedi 20 mai 2017.

Le musicien, chef de chœur et chef d’orchestre n’est pas un inconnu dans le département de Saône-et-Loire. De Montceau-les-Mines au Creusot, de …

Lire la suite

Patrimoine : mieux que de vieilles pierres, des hommes et des enfants

Posté le par dans Coup de coeur

Reportage de Jean-François Cullafroz, journaliste honoraire, carte de presse 49272

Les Journées européennes du Patrimoine avaient lieu les 17-18 septembre 2016. Comme dans de très nombreuses villes et villages du continent européen, églises, châteaux, bâtiments officiels et autres lieux historiques ont été l’objet de visites en grand nombre. A côté des vestiges gaulois et romains qui peuplent la Bourgogne et le bassin autunois en particulier, des visites étaient organisées pour découvrir le patrimoine naturel, industriel et humain de cette agglomération.

Les Journées européennes du patrimoine tenaient les 17 et 18 septembre leur 33e édition. Patrimoine et citoyenneté constituait le …

Lire la suite