Vienne (Isère) : le cinéma ne repart pas mais les cinéphiles sont là avec CinéClap

Posté le par dans Ca presse
Après le Covid, les salles de cinéma tout comme les musées du 7e art ont du mal retrouver leur public ( © Pierre Nouvelle ).

Les spectateurs ne sont pas de retour en nombre dans les salles obscures. Pour autant, si vous aimez le cinéma, ne manquez pas le festival de rentrée du CinéClap qui débute ce jeudi 17 septembre 2020 par une soirée spéciale sur l’histoire du 7e art, dans le complexe cinématographique Amphi à Vienne (Isère). Rencontre avec Monique, une spectatrice qui a inauguré sa semaine culturelle en ces lieux.

« Be Natural, l’histoire cachée d’Alice Guy-Blache » est l’un des sept films à l’affiche du festival de rentrée organisée par CinéClap, l’association de cinéphiles dauphinois ( © DR/ France Info ). ,

Le tout nouveau Tenet fait un carton, mais, selon les responsables cinématographiques, globalement, les spectateurs n’ont pas repris le chemin des salles obscures, comme nous le confirmait hier Nathalie Bouquet, directrice du cinéma Amphi à Vienne (Isère).

Cela n’empêche pas son complexe de huit salles de continuer à programmer des films art et essai en coopération avec CinéClap. Une association qui organise du 16 au 22 septembre un festival de rentrée.

 » Parmi tous les films proposés, j’insiste particulièrement sur celui que je présenterai le jeudi 17 septembre à 19 heures. Il s’agit d’un documentaire américain sur la pionnière du cinéma muet, Alice Guy, considérée comme la première femme cinéaste « , souligne Pierre Domeyne, un des animateurs de l’association CinéClap.

Ce film conduira les spectateurs aux premiers temps du cinéma, à la fin du 19e siècle. « On découvrira le portrait d’une femme extraordinaire qui s’est battue pour être reconnue dans un « métier d’homme », et dont on reconnaît aujourd’hui l’immense talent », poursuit le cinéphile.

Cette soirée d’ouverture sera présentée par Pierre Domeyne, un des animateurs de CinéClap.

Six autres films sont à l’affiche dont la plupart évoque la relation entre les enfants et leurs parents : « Land of murders », « Né à Jérusalem », « Cancion sin nombre », « The king of staten island », « Benni » et « Madre ».

Ravie de retrouver le cinéma en vrai !

Mercredi 16 septembre, la semaine spéciale s’est ouverte avec la projection du film « Madre ». A la sortie du film, Monique, une cinéphile exprime sa passion du cinéma qu’elle concrétisera en visionnant cinq films dans les jours à venir.

Festival de rentrée CinéClap : jusqu’au 22 septembre 2020, Cinéma l’Amphi : 8-10 rue Rochebrun – Vienne (Isère)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *