Quand la musique s’invite à l’hôpital

Posté le par dans Coup de coeur

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste honoraire carte de presse 49272

 

La musique à l'hôpital pour ouvrir des fenêtres sur la vie (© Pierre Nouvelle).

La musique à l’hôpital pour ouvrir des fenêtres sur la vie (© Pierre Nouvelle).

Les arts et la culture à l’hôpital semblent trouver un nouveau regain avec des accords passés entre les ministères de la Santé et de la Culture, par le biais des Agences régionales de santé et des directions régionales des affaires culturelles. A l’hôpital Lyon-Sud, situé entre Pierre Bénite et St Genis-Laval, voilà plus de vingt ans que Daniel Colantonio propose des activités culturelles aux malades hospitalisées. Rencontre à l’occasion d’un concert du chœur et de l’ensemble de cordes des Hospices civils de Lyon.

De la musique au cinéma, la palette de Daniel Colantonio apporte de la couleur au quotidien des personnes hospitalisées (© Pierre Nouvelle).

De la musique au cinéma, la palette de Daniel Colantonio apporte de la couleur au quotidien des personnes hospitalisées (© Pierre Nouvelle).

Daniel Colantonio est animateur culturel dans le service de gériatrie de l’hôpital Lyon-Sud à St Genis-Laval (Rhône) depuis deux décennies. Régulièrement, dans la pavillon Michel Peret, il invite des intervenants culturels : comédiens, chanteurs, musiciens. Il organise aussi des après-midi cinéma et chanson française.

De quoi donner de l’air aux soixante personnes hospitalisées (oncologie, renutrition, réeducation fonctionnelle) pour des moyens séjours avant un retour dans la vie sociale. Il témoigne de son travail socio-culturel au micro de Jean-François Cullafroz.

.Mardi 9 juin, c’est le chœur et l’ensemble de cordes de l’Orchestre des Hospices civils de Lyon (OHCL) qui était invité. Dirigé par Vincent Thomas, chef de chœur et chef d’orchestre, cet ensemble de 24 choristes amateurs a proposé un concert de plus d’une demi-heure. Parmi un florilège de chants de différentes cultures, l’Afrique était bien présente, aux cotés des traditions d’Amérique du Sud et d’Europe. Echos sonores recueillis par Daniel Colantonio.

Après la prestation du chœur des HCl, l’ensemble de cordes a proposé un concerto pour basson d’Antonio Vivaldi puis un concerto à 5 de Tomaso Albinoni. Extrait de ce mini-récital recueilli par Jean-François Cullafroz.

L’Orchestre des Hospices civils de Lyon organise son concert annuel samedi 27 juin à la Bourse du travail de Lyon avec un récital de musiques américaines. Dvorak (Symphonie du nouveau monde), Copland (Appallachian Spring) et Kander (Chicago) seront au programme. Entrée : 17 € (plein tarif), 12 € (étudiants et chômeurs), gratuit pour les moins de 12 ans, en prévente : 12 €. Renseignements : ohcl.org.

 

(© OHCL)

(© OHCL)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *