Prêtres et artistes à Lyon : un livre lève le coin du voile

Posté le par dans Coup de coeur
Fruit du travail de la commission d’art sacré du diocèse catholique de Lyon, ce livre vient de paraître aux éditions Lieux-Dits. Il constitue une primeur en France et a été présenté le 1er septembre 2020 ( © DR/ Lieux-Dits ).

Par Jean-François Cullafroz-Dalla Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272, correspondant du Courrier (quotidien à Genève)

Le diocèse de Lyon a souvent été une entité précurseure dans l’Église catholique en France. Le livre d’art qui vient d’être publié par la maison d’édition lyonnaise Lieux-Dits atteste des talents artistiques, musicaux, picturaux et littéraires de prêtres. Des dispositions qui ont pu se développe sur un socle innovateur au plan théologique, liturgique et catéchétique. Entretiens avec des acteurs-trices de cette publication.

Violaine Savereux-Courtin, responsable de la commission diocésaine d’art sacré à Lyon avait réuni un évêque et des prêtres, peintres, musiciens, écrivain pour évoquer leurs démarches personnelles dans le cadre de leur vocation de prêtres en Église et dans la société ( © Pierre Nouvelle ).

Malgré le confinement et la pandémie, la recherche a été menée à bien, et le livre Prêtres et artistes du diocèse de Lyon des XX-XXIe siècles a pu paraître et être présenté à la presse ce mardi 1er septembre 2020.

Il ne manquait pas d’œuvres d’art dans le grand salon de la Maison Saint-Irénée à Lyon, dont nombre tranchaient par leur sujet et leur facture avec la galerie des portraits. Seule absente, la musique, en fond sonore, pour illustrer l’élan artistique qui a animé l’Église catholique à Lyon depuis le milieu du 20e siècle.

Les journalistes avaient répondu présent en cette journée de rentrée pour découvrir un ouvrage de référence qui devrait avoir des prolongements ( © Pierre Nouvelle ).

Hommage à des « pierres vivantes »

Après les bâtiments, c’est aux « pierres vivantes » que Christiane Servan, membre de cette instance ecclésiale, a consacré plus d’un an de recherches. Les prêtres sur laquelle elle a enquêté s’appelaient Darphin, Godard, Ribes, Réty, Vuaillat, Marthouret, Lavarenne, Rimaud. D’autres sont encore vivants tels Sébastien Deyrieux, Henri Dumas, Michel Raquet…

Christine Servan explique sa démarche et celle de la commission diocésaine d’art sacré, qui consacre une première dans l’Église catholique en France.

Un terreau novateur et des prêtres-pilote

Clément Perrier, membre de la commission diocésaine d’art sacré de Lyon, est aussi organiste, chef de chœur et carillonneur.

Ce jeune musicien n’a pas connu la période du renouveau liturgique, et il apprécie avec d’autant plus d’intérêt le travail créatif de séminaristes et prêtres, pionniers en matière de chants, et cela dès 1951, près de dix ans avant l’ouverture du concile Vatican II.

Violaine Savereux-Courtin anime la commission d’art sacré du diocèse de Lyon. Après avoir conduit une recherche sur les églises de Lyon et édité un premier ouvrage aux éditions Lieux-Dits, son groupe s’est intéressé aux prêtres et artistes.

Pour la présentation de cet ouvrage, une dizaine de prêtres étaient présents parmi lesquels Max Bobichon. Il a connu la plupart de ses confrères artistes et a assuré la préface du livre.

Une fructueuse coopération

Les éditions lyonnaises Lieux-Dits sont spécialisées dans les livres d’art où la photographie prend une part importante.

Elles ont déjà publié un premier ouvrage avec le diocèse de Lyon. Isabelle Vicensini détaille le lien qui a réuni l’éditeur et l’Église catholique à Lyon.

Ce livre pourrait être suivi par un autre portant sur les religieuses et religieux artistes. Affaire à suivre.


« Prêtres et artistes du diocèse de Lyon des XX-XXIe siècles », 15 €, Éditions Lieux-Dits

(à suivre)

Notre prochain article :

Des prêtres acteurs du patrimoine architectural, pictural, artistique et littéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *