Gilets jaunes à Vienne : l’éducation populaire en marche

Posté le par dans Ca presse

Reportage de jean-François Cullafroz, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Pour débuter une soiréed'information sur le RIC, rien ne valait qu'un sondage sur les grandes revendications qui ont émergé depuis trois mois (© Pierre Nouvelle).

Pour débuter une soirée d’information sur le RIC, rien ne valait qu’un sondage sur les grandes revendications qui ont émergé depuis trois mois (© Pierre Nouvelle).

Depuis plusieurs semaines, tout en tenant leur campement sur un terrain privé proche du rond-point de Mallissol (Vienne), les Gilets jaunes de cette sous-préfecture iséroise organisent chaque jeudi une réunion publique avec ateliers coopératifs. Ce jeudi 21 février 2019, le Référendum d’initiative citoyenne était à l’ordre du jour. plongée dans cette réunion à laquelle assistaient deux journalistes.

Pour animer les débats une table très intergénérationnelle (© Pierre Nouvelle).

Pour animer les débats une table très intergénérationnelle (© Pierre Nouvelle).

Quatre jeunes à la tribune, une population très intergénérationnelle parmi la trentaine de participants dans cette salle située au cœur de l’Espace Saint-Germain. La mairie de Vienne prête la salle Thémis de la Maison des associations depuis que les Gilets jaunes ont été chassé du rond-point sud de cette cité gallo-romaine.

Chaque semaine, celles et ceux qui se reconnaissent dans le groupe local des Gilets Vienne et environs se retrouvent pour analyser la suite du mouvement et étudier un sujet donné dans un travail d’atelier.

Ambiance studieuse et coopérative pour partager connaissances et questions (© Pierre Nouvelle).

Ambiance studieuse et coopérative pour partager connaissances et questions (© Pierre Nouvelle).

La semaine passée, ils ont examine les questions posées par la réforme des retraites à venir.

Bernard, un ancien syndicaliste FO aujourd’hui retraité, faisait partager l’étude qu’il a menée sur les discussions qui se sont déroulées entre le Haut-Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Delevoye et les organisations syndicales et patronales.

Dans une démarche d'éducation populaire, après le RIC, on abordera le fonctionnement de l’État et des institutions républicaines (© Pierre Nouvelle).

Dans une démarche d’éducation populaire, après le RIC, on abordera le fonctionnement de l’État et des institutions républicaines (© Pierre Nouvelle).

Ce jeudi, c’est Julien, un des animateurs du groupe local qui planche. Il expose les différentes facettes du Ric que les Gilets jaunes défendent depuis les premières semaines de ce mouvement social.

Parti d'un slogan soulignant la volonté de s'exprimer et d'être entendu; au fil des semaines, le référendum d'initiative citoyenne est examiné dans tous ses détails (© Pierre Nouvelle).

Parti d’un slogan soulignant la volonté de s’exprimer et d’être entendu, au fil des semaines, le référendum d’initiative citoyenne est examiné dans tous ses détails (© Pierre Nouvelle).

Même si le texte proposé par le groupe de La France insoumise a été rejeté par l’Assemblée nationale, la salle est studieuse et attentive.

Julien détaille les différentes formes de référendum d’initiative citoyenne : constituant, révocatoire, constitutionnel, abrogatoire et législatif.

Qui pourra soumettre une question pour le référendum ? Comment convoquer un processus électoral ? Comment mener le débat nationalement et localement le débat une fois la question connue ? Internet pourrait-il être utilisé pour cela ? Quel rôle l’État pourrait-il jouer dans ce processus démocratique ?

Ce sont quelques unes des questions qui ont fusé dans la salle. Julien et Louis, étudiant en droit constitutionnel ont partagé leur expertise dans un dynamique qui reprend la démarche d’éducation populaire.

Le mouvement a mûri

A Vienne, le mouvement des Gilets jaunes a mûri au fil des semaines, et la réflexion que développe ce groupe mériterait d’être connu du plus grand nombre. En effet, lors de cette rencontre, on a abordé aussi bien les sujets de l’avenir de la planète que celle des pensions de réversion. La pétition du mouvement Nous voulons des coquelicots a circulé parmi les participant.e.s et certain.e.s seront encore aux prochaines manifestations vendredi 1er mars et à la Marche pour le climat du samedi 16 mars.

René participe fidèlement à ces réunions depuis leur début. Il exprime son sentiment à la veille du 15e samedi de manifestations.

Prochaine rencontre : jeudi 28 février à partir de 18 heures, salle Thémis, Maison des associations, Espace Saint-Germain à Vienne (Isère).

Indépendamment des manifs en ville, les ateliers participatifs continuent et font avancer l'éducation civique et militante au sein du groupe de Vienne et environs des Gilets jaunes(© Pierre Nouvelle/ Dauphiné libéré).

Indépendamment des manifs en ville, les ateliers participatifs continuent et font avancer l’éducation civique et militante au sein du groupe de Vienne et environs des Gilets jaunes(© Pierre Nouvelle/ Dauphiné libéré).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *