Agriculture et alimentation vont de pair et sont liées au travail des paysans et aux choix des consommateurs ( ( © Pierre Nouvelle ).

Nous voulons des coquelicots (3) : des livres pour aider à se mobiliser

Posté le par dans Ca presse

Reportage de Jean-François Cullafroz-Dalla Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Agriculture et alimentation vont de pair et sont liées au travail des paysans et aux choix des consommateurs ( ( © Pierre Nouvelle ).

Agriculture et alimentation vont de pair et sont liées au travail des paysans et aux choix des consommateurs ( ( © Pierre Nouvelle ).

Quoi de mieux pour s’informer et de se forger un avis éclairé qu’un bon livre ? La période d’été est idéale pour cela. Nous vous en proposons quelques uns, tous très facile d’accès, qu’il s’agisse de roman comme celui de Gisèle Bienne, ou de petites études tels les différents petits opuscules de Fabrice Nicolino. Tous ont trait à la préservation de la nature, à l’agriculture et aux pesticides, dont le glyphosate.

Les pesticides sont une menace mortelle pour ceux qui consomment les fruits de l'agriculture comme des agriculteurs qui cultive la terre ( © Pierre Nouvelle ).

Les pesticides sont une menace mortelle pour ceux qui consomment les fruits de l’agriculture comme des agriculteurs qui cultive la terre ( © Pierre Nouvelle ).

Nous débuterons par La Malchimie, le dernier livre de Gisèle Bienne. Cette écrivaine raconte l’histoire de son frère, agriculteur victime des pesticides. Dans ce roman très personnel, elle narre leur parcours face à la maladie, avec les personnels hospitaliers et dans l’exposé de la nocivité radicale des pesticides.

Plus agréable qu’un aride exposé scientifique ou militant, avec La Malchimie, Gisèle Bienne témoigne des conséquences du glyphosate et de ses compères de la chimie industrielle. Pas à pas, elle détaille le combat malheureusement perdu contre la leucémie, directement issue de l’utilisation de ces produits.

Dans un style très abordable, Gisèle Bienne fait partager cette tranche de vie à laquelle on ne peut rester insensible.

Un roman; témoignage de la nuisance extrême des produits phytosanitaires pour la santé de l'homme ( © JPierre Nouvelle )

« La Malchimie », un roman-témoignage de la nuisance extrême des produits phytosanitaires pour la santé de l’homme ( © Pierre Nouvelle )

Pour parfaire ses connaissances…

Pour poursuivre dans la même veine, il faut se saisir d’un des petits opuscules de Fabrice Nicolino. Le journaliste de Charlie Hebdo livre en quelques dizaines de pages des synthèses sur l’évolution de notre consommation, l’histoire récente de l’agriculture industrielle, les influences américaines sur nos modes de vie …

Fabrice Nicolino interpelle sur nos façons de vivre et de consommer ( © DR ).

Fabrice Nicolino interpelle sur nos façons de vivre et de consommer ( © DR ).

Autant de petits chapitres au style alerte qui vous conduiront jusqu’à l’appel Nous voulons des coquelicots lancé il y a un an avec son ami François Veillerette, créateur et animateur du mouvement Génération.s.

Un retrospective très simple de 70 ans d'agriculture française industrielle mise en place dans le cadre des aides américaines du plan Marshall ( © DR ).

Un rétrospective très simple mais décoiffante de 70 ans d’agriculture française industrielle mise en place dans le cadre des aides américaines du plan Marshall ( © DR ).

… et continuer à s’informer…

Le rapport du Giec alerte une fois de plus sur la nécessité d'agir pour enrayer le processus que l'humanité a elle même enclenché ( © Pierre Nouvelle ).

Le rapport du Giec alerte une fois de plus sur la nécessité d’agir pour enrayer le processus que l’humanité a elle-même enclenché ( © Pierre Nouvelle ).

L’actualité est fertile en éléments d’alerte sur la dégradation de la planète et sur l’avenir de l’humanité dans les toutes prochaines années. Les rapports successifs du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), dont celui publié le 8 août 2019 est à ce titre édifiant.

 » Les terres émergées sont déjà soumises à la pression croissante des activités humaines, à laquelle s’ajoute le changement climatique. Par ailleurs, ce n’est qu’en réduisant les émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs, y compris les terres émergées et l’alimentation, que l’on pourra contenir le réchauffement mondial bien en deçà de 2 °C « , disent en synthèse les chercheurs.

A défaut de le parcourir en entier, on pourra se reporter aux articles de la presse française.

Chacne et chacun est renvoyé à sa faàon de vivre, consommer, se déplacer... ( © Pierre Nouvelle ).

Chacune et chacun est renvoyé à sa façon de vivre, travailler, consommer, se déplacer… ( © Pierre Nouvelle ).

… et agir seul et collectivement

Au terme du mois d’août, le 6 septembre à 18h30 dans de nombreuses communes françaises, vous êtes invité.e.s à rejoindre le mouvement Nous voulons des coquelicots, qui appelle à l’interdiction du glyphosate et de tous les produits phytosanitaires, une action parmi d’autres pour lutter pour l’avenir de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *