24e édition des cinémas d’Asie (2) : la filière cinéma se retrouve à Vesoul

Posté le par dans Ca presse

Reportage de jean-François Cullafroz, journaliste professionnel, carte de presse 49272, correspondant du quotidien Le Courrier (Genève)

Du 30 janvier au 6 février, le 24e festival des cinémas d’Asie a rejoint comme chaque année le complexe Majestic de Vesoul. Cette rencontre dans la capitale de la Haute-Saône, est un événement culturel de haute qualité qui reste accessible au public le plus large. Parmi les 40 000 entrées réalisées en une semaine, la part du public scolaire reste importante, mais il faut aussi compter avec de nombreux retraités, et des cinéphiles venus de tous les coins de France. …

Lire la suite

24e édition des cinémas d’Asie (1) : les festivaliers s’éclatent à Vesoul

En passant

Reportage de jean-François Cullafroz, journaliste professionnel, carte de presse 49272, correspondant du quotidien Le Courrier (Genève)

Le Fica est devenu le rendez-vous incontournable pour visionner des films asiatiques que l'on ne voit jamais pendant le reste de l'année (© Pierre Nouvelle).

Le Fica est devenu le rendez-vous incontournable pour visionner des films asiatiques que l’on ne voit jamais pendant le reste de l’année (© Pierre Nouvelle).

Le 24e festival internationale des cinémas d’Asie (Fica) se terminera mardi 6 février 2018 à Vesoul. En une semaine, cette manifestation cinématographique internationale aura engrangé plus de 40 000 entrées et accueilli une bonne vingtaine de réalisateurs, producteurs, distributeurs et exploitants. Le Fica est le lieu par excellence de diffusion des films d’Asie, au sens large du terme : de la Turquie au Japon, du Proche Orient au fin fond de la Mongolie ou du Sud de l’Inde. Plongée dans cette rencontre et rencontre avec participantes et organisateurs.

le public vient de plus en plus nombreux de toute la France pour d&couvrir des chfes d'oeuvre et manifestement des spectateurs au large sourire sont comblés (© Pierre Nouvelle).

le public vient de plus en plus nombreux de toute la France pour d&couvrir des chefs d’œuvre et manifestement des spectateurs au large sourire sont comblés (© Pierre Nouvelle).

Au Fica, toute journée se termine en musique, et c’est ainsi que nous débuterons ce reportage. Chants mongols ou syriens, on avait le choix au terme de trois projections dans l’après-midi. Un sas avant l’ultime séance de la soirée.

 

La 24e édition du Festival des cinéma d’Asie a débuté en soirée mardi 30 janvier 2018. Deux points forts pour cette 24e édition : la Mongolie et un focus intitulé Paroles de femmes avec vingt longs métrages au programme.

Le quotidien régional participe à la popularisation du festival dans tout l'Est de la France (© Pierre Nouvelle).

Le quotidien régional participe à la popularisation du festival dans tout l’Est de la France (© Pierre Nouvelle).

Marie-Jeanne est une ancienne enseignante et amoureuse de la culture. Vésulienne, elle suit le Festival international des cinémas d’Asie depuis le première édition.

Nous l’avons rencontrée avec Catherine, sa fille, qui participait à son second festival. Elle témoigne de l’intérêt spectaculaire que revêt le festival pour Vesoul, une cité d’un peu plus de 15 000 habitants, chef-lieu du département de la Haute-Saône.

Un troisième enfant pour les créateurs

Avec son épouse Martine, Jean-Marc Thérouanne a créé le festival des cinémas d’Asie il y a vingt-quatre ans. Pour eux qui ont eu deux enfants, le troisième est bien ce festival qu’ils ont conçu au milieu des années 90.

Nous avons rencontré celui qui est le délégué général du festival. Il explique comment ce festival irrigue la vie culturelle de cette ville de 15 000 habitants, chef lieu du département de la Haute-Saône.

Bastian Meiresonne est le directeur artistique du festival. Polyglotte, il visionne près de 2 000 films par an avec Martine et Jean-Marc Thérouanne. Il présente cette initiative culturelle et le travail accompli pour la préparer.

 

La Mongolie, invitée d’honneur

En France, tout se termine en chanson. Alors, avant d’aller rejoindre une tente où se déguste une vodka mongole, on pouvait s’arrêter dans le hall du cinéma multiplexe Le Majestic pour écouter avec plaisir, Myagmarsuren Batbayar, une chanteuse lyrique qui vit à Paris.

De Carmen aux plus grands airs d’opéra, cette interprète a su mettre en valeur la musique et le chant de son pays familial.

Un festival de cinéma, c’est aussi la rencontre avec tous les acteurs de la filière. Une affaire à suivre demain.

Prochain article : 24e édition des cinémas d’Asie (2) : la filière cinéma se retrouve

Personnes âgées (2) : la réponse de la rue

Posté le par dans Ca presse

Reportage de Jean-François Cullafroz, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

La protestation était dans les rues françaises ce mardi 30 janvier et les médias ont contribuer à amplifier le mouvement. Personnels des Ehpad et des services de soins à domicile, en grande partie des femmes, clamaient leurs revendications. Leurs conditions de travail déplorables, leur mal-vivre  face à une maltraitance institutionnelle, rejoignaient les demandes des retraité.e.s. L’ensemble des organisations syndicales de salarié.e.s et de retraité.e.s (CFDT, CFTCCGC, CGT, FOUnsa, Sud) avaient appelé à cette journée de grève et de manifestations. Échos sonores …

Lire la suite

2018-1968 (2) : il y a 50 ans, un mouvement libertaire

Posté le par dans Ca presse

A la Sorbonne, on les a appelé les « katangais », et à Lyon à la fac de lettres sur les quais du Rhône, c’était les « trims », les « trimards »… Trois des leurs (Michel Raton, Marcel Munch et Michel Mougins), furent arrêtés à l’issue de la manif du 24 mai 1968, inculpés après le décès du commissaire René Lacroix, puis blanchis au terme de deux ans de prison à St Paul-St Joseph. L’historienne lyonnaise Claire Auzias lève le voile sur leur parcours et révèle des archives et témoignages méconnus. Rencontre avec cette historienne, et avec Jean-Marc Bonnard, un …

Lire la suite

2018-1918 : il y a cent ans, enfin la paix !

Posté le par dans Ca presse

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Depuis le 4 octobre 2017, les Archives municipales de Lyon accueillent jusqu’au 23 février 2018 deux expositions en lien avec la guerre de 1914-1918. Les carnets de Barthélémy Mermet constituent la base de la première, la seconde étant consacrée aux progrès de la radiologie durant cette période. Les carnets Mermet ont fourni à la réalisatrice Véronique Garcia matière à concevoir un documentaire. Rencontre avec notre consœur.

En novembre prochain, l’année 2018 honorera le 100e anniversaire de l’armistice, marquant la fin de la Première guerre …

Lire la suite

Rétro 2017 (2) : il y a 500 ans, Martin Luther…

Posté le par dans Ca presse

Reportage de Jean-François Cullafroz, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Depuis octobre 2016, le 500e anniversaire de la Réforme a été célébré mondialement. Pour la première fois en un demi-millénaire, protestants et catholiques ont prié ensemble à la suite dé l‘évêque luthérien d’Oslo et du pape François. En Allemagne, mas aussi en France, les rassemblements ont été légion dans le cadre de l’initiative Protestants 2017. Retour sur cet événement assorti deux rencontres, l’une avec François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France, et l(autre avec Yves Krumenacker, professeur d’histoire moderne à l’Université Lyon 3 …

Lire la suite

2018-1968 : mai-juin (1) : prémices entre Cités-U, usines et manifestations de rue en 1967

Posté le par dans Ca presse

Reportage de Jean-François Cullafroz, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

Les événements de mai-juin 1968, à Lyon comme ailleurs ne sont pas nés de rien. Dans les mois et les années qui les ont précédés, la contestation était montante face à un pouvoir gaulliste autoritaire et à bout de souffle. Dans différentes parties du monde aussi, les populations se soulevaient. Contre le racisme et pour l’égalité des droits civiques aux Etats-Unis, contre la guerre du Vietnam un peu partout ailleurs… Ceux qui avaient écouté le pasteur Martin Luther King à Lyon le 29 mars 1966, ceux …

Lire la suite

Témoignage chrétien : pour Noël, une re-naissance journalistique

Posté le par dans Ca presse

Reportage de jean-François Cullafroz-Dalla Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272

« Voici venir Noël, si naturellement associé aux cadeaux. Pourtant, le premier des Cahiers du Témoignage chrétien que vous recevez avec cette Lettre n’en est pas un. Il appartient pleinement à l’offre de votre abonnement. Désormais, vous en recevrez un par saison ». Ainsi, la journaliste et militante Christine Pédotti, et Jacques Maillot, (ex créateur de Nouvelles frontières), tous deux copropriétaires de Témoignage chrétien, s’adressaient-ils aux 5 000 abonnés restés fidèles à ce journal né à Lyon en 1941 pour inviter les chrétiens à …

Lire la suite

Noël 2018 : en Israël, pas d’avenir pour les Palestiniens sur la terre où naquit Jésus !

Posté le par dans Ca presse

Reportage de Jean-François Cullafroz-Dalla Riva, journaliste honoraire, carte de presse 49272

 

Le monde vient de fêter Noël. Avant cet évènement planétaire, la communauté internationale avait rappelé que le droit communément partagée par les pays adhérents à l’Organisation des nations unies (Onu) exigeait la mise en place de deux états souverains, Israël et Palestine. Le 25 décembre, à la loggia de la basilique Saint-Pierre, le pape François n’a pas dit autre chose. Fidèle à ce qu’il avait déclaré lors de son voyage en terre sainte en 2014, il est venu joindre sa voix à celle des personnes et états qui …

Lire la suite

10e Novembre des canuts (7) : de L’Echo de la fabrique à Robert Luc et Ludovic Frobert

Posté le par dans Ca presse

Reportage de François Dalla-Riva, journaliste professionnel honoraire, carte de presse 49272, correspondant du quotidien Le Courrier (Genève)

Au cœur du Marché des soies et de l’initiative Label Soie, l’enseignant-chercheur Ludovic Frobert signait son livre réédité sur les Canuts. Dans le cadre du 10e Novembre des canuts, cette présentation qui précédait sa conférence sur L’Écho de la fabrique, le journal des ouvriers en soierie lyonnais qu’il a eu l’occasion d’étudier dans le détail. Une recherche qui lui a fait rencontrer Robert Luc, Croix-Roussien authentique et chantre du combat et de la tradition des canuts.

La 10e …

Lire la suite